Les 10 raisons pour lesquelles le FC Metz va se maintenir.

Pourquoi le FC Metz va se maintenir ? Nous on y croit et on vous dit tout ! 

1. On fait quasiment le même parcours que l’an dernier :

Excepté le point pris contre Guingamp en 2016, les résultats sont quasiment les mêmes ! À savoir, des défaites contre Paris, Monaco, Bordeaux et Caen.  En sachant que nous  avions aussi perdu à Angers (2-1), il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter (pour le moment).On se rassure comme on peut …

2. FINI LES BRANLÉES !

Nouvelle saison, nouvelle résolution et apparemment le FC Metz a décidé d’en prendre une importante en arrêtant de se prendre des valises, des scores de tennis ou des déculottées, appelez ça comme vous voulez ! Bon il y a le match contre le PSG qu’on perd (1-5) mais avec le rouge d’Assou-Ekotto, c’est pas vraiment comparable.

Qui dit plus de branlées  dit une meilleure différence de buts et ça peut-être très important à la fin du championnat…  Bon en vrai, le fait de ne plus en prendre, ça nous empêche surtout de moins se faire vanner au travail ou au lycée et surtout de  mieux dormir les soirs de matchs.

3. TOUJOURS AUCUN INCIDENT AVEC LES ULTRAS.

La Horda déplacée en Tribune EST Haute avec filet de protection contre les projectiles, et la GG / Gruppa qui savent qu’au moindre incident c’est la OUEST Haute ou la dissolution qui les attendent, cette saison DEVRAIT donc se dérouler sans incident majeur de la part des groupes de supporters messins. De plus, c’est l’anniversaire de la Horda et de la Gruppa (20 ans et 5 ans), le FC Metz pourra donc compter sur ses supporters tout au long de la saison ! (Je suis optimiste et j’envisage pas des grèves et des fights entre groupes messin, wait, what ?)

4. PARCE QU’ON A DES INSTALLATIONS MODERNES.

Impossible que le FC Metz puisse être relégué en Ligue 2 avec un stade aussi moderne que Saint-Symphorien. Ça serait du gâchis purement et simplement.

Quel autre club de Ligue 1 peut se vanter d’avoir des sièges multicolores avec de la moisissure ou des crottes de pigeons dessus, des escaliers verts pour mettre en valeur la pelouse, de n’avoir aucune des quatre tribunes qui se ressemblent, d’avoir des WC qui sont aussi inondés que la Moselle, d’avoir une tribune avec un toit  qui protège de tout sauf de la pluie, une tribune SUD qui se fissure et qui n’est plus étanche, une salle de musculation de 5m² etc .

Non vraiment, on ne peut définitivement pas descendre en Ligue 2 avec ça.

5. PARCE QUE BERNARD SERIN NE POURRA PAS AUGMENTER LES ABONNEMENTS.

En Ligue 2, notre bon président Bernard Serin ne pourra jamais pratiquer des tarifs aussi exorbitants pour les abonnements ou pour des affiches de gala contre le Clermont Foot Auvergne ou encore la Berrichonne de Châteauroux !  Imaginez des abonnements à 100€ et des matchs à 5€ ? Donc voilà pourquoi il est inconcevable que le FC Metz puisse retourner en Ligue 2, c’est juste impossible.

6. PARCE QUE WOLLSCHEID C’EST UN GRAND JOUEUR… 

Et c’est du lourd ! Surtout pour ceux qui l’ont vu jouer contre Reims en amical où il est apparu avec un léger surpoids et lent comme un Guido Milan en grande forme. D’ailleurs où est l’Allemand ? Qui a des nouvelles ? Aux dernières news, il serait malade, forcement après avoir ingurgité un maxi best-of royal cheese, potatoes et coca … Et encore, il ne sait pas qu’il y a un Burger King et un KFC à Metz Technopole … Heureusement que Thibaut Vion n’est plus là pour lui donner les mauvaises adresses. Affaire à suivre.

7. PARCE QU’ON A UN ANCIEN TOXICO DANS L’ÉQUIPE :

En la personne de Brian Fernandez ! C’est obligé qu’il va replonger dans la cocaïne à cause des résultats du club  ou parce qu’il va voir qu’ici à Metz, il pleut un jour sur deux.  Son système nerveux sera tellement atteint qu’il pourra courir deux fois plus vite lors des matchs, ce qui nous aidera à faire la différence vers la 80ème minute quand l’adversaire sera un peu fatigué. Une très bonne recrue !

8. PARCE QUE METZ > N*NCY.

Ben oui, Metz a toujours été la capitale de la Lorraine et cette saison résume tout. Metz est en Ligue 1 et n*ncy est en Ligue 2 : sa place. Donc pourquoi tout chambouler ?  Chacun va donc rester sagement dans sa division respective et tout se passera bien.

Et franchement, entre-nous, mis à part la place Stanislas (qui est surcoté), il y a quoi à visiter dans leur ville ? 57 > 54 c’est mathématique.

9. ON A UNE LÉGENDE DU JAPON.

J’ai nommé EIJI KAWASHIMA. Il a 34 ans et plus de 76 matchs avec sa sélection nationale et en plus de tout cela, les Japonais lui ont même créé un chant pour lui tout seul ! Recruté l’an dernier en tant que troisième gardien, en l’espace d’un an il est devenu le numéro 1  dans les buts du FC Metz.  Même un Pokémon n’évolue pas aussi rapidement, il capte sans problème les pokéballs qu’on lui envoie et a une énorme expérience du haut niveau. Est-ce que sa place est en Ligue 2 ? Non ! Voilà pourquoi on va se maintenir.

10. ON A LE FCCCMMEETTZZZ 

Né lors d’un Metz – Auxerre un soir de décembre 2013, nous avons le mérite d’avoir un chant assez unique en France. À la poubelle vos « Aux Arrmmess, nous sommes les … ».

Qui aurait pensé qu’un jour la tribune OUEST puisse répondre par un chant à la tribune EST ? Personne ! Et pourtant quatre ans après, c’est toujours d’actualité (les bras d’honneur en plus mais ça fait une belle gestuelle, c’est cool), mais on ne va pas se plaindre, au moins ça met de l’ambiance.

Ce chant va donc porter nos joueurs et les aider à se surpasser pour atteindre l’objectif final, à savoir le maintien !

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *