Le débrief de Junior – Nul Lorient, nul !

– Bonsoir à tous les amis ! Pour ceux qui me connaissent pas vos grands-mères les Fox Mulder qui écrivent pas d’humeur…
– Junior on avait dit quoi avec Mohamed Henni ?
– Roh c’est bon Fox, c’est qu’une référence
– Un peu de personnalité merde !
– Bon ok je recommence

Salut à tous, moi c’est Junior, le fils caché de Fox Mulder. Tu peux m’appeler Levon aussi. Je préfère Junior quand même. Levon est gros, laid et irrespectueux envers les femmes, un peu comme…

– Junior ?
– Mais quoi ?
– Lequel de tes copains allais-tu encore insulter ?
– Mais personne… J’allais dire un peu comme DSK
– Ah ok

M’énerve celui-là…

Enfin bref, je m’égare. Si je prends aujourd’hui ma plus belle plume vaginale c’est pour vous parler de mon club de cœur : le FOOTBALL CLUB DE METZ !

N’ayant pas le talent de mon vieux schnok de père (il a entre 39 et 45 ans quand même), je vais me contenter de dire deux trois âneries sur le match et noter les joueurs. A l’instar de ce bon vieux Vincent Duluc, regardez comme il est heureux, on dirait le gros dans Lost.

C’est un choc au sommet de la Domino’s Ligue 2 qui se profilait pour nos Grenats avec un adversaire de taille : les Merlus de Landreau le hobbit.

La légende raconte qu’ils ont fait un 69 avant le match avec Cricri Marichez en repensant à leurs boulettes pendant leurs carrières de joueurs :

– Non c’est toi qui a les plus grosses boulettes.
– Non c’est toi.

J’aurais pas aimé voir ça…

Pour en revenir au football, ce match revêt une saveur particulière pour Marvin Gakpac qui s’était confié à Let’s Go Metz plus tôt dans la semaine : (ICI)

C’est dans un 4-2-3-1 des familles que les hommes de Fred Ancelotti se déplaçaient sur le pelouse (oui oui la pelouse, fini le vieux synthétique de merde) du Stade du Mickey Mouse toir pour y affronter le grand Lorient de France.

Tout se déroulait bien pour les messins, Sweet Sweet Habib Diallo heurta même le poteau à la 17ème minute. On se dit super, on est bien rentré dans le match, on a un coup à un jouer dans ce stade de morts, puis vint le drame.

32ème minute : L’arbitre enculé exclut notre boule de billard noire préférée pour un croche-bite sur un joueur lorientais.

– Pourquoi rouge ??
– Parce que vous êtes noir.

Je comprends pas, il s’appelle Jonathan pourtant, pas Hapsatou…

Pris à la gorge par cette sodomie arbitrale, notre technicien chauve est contraint de revoir ses plans en sortant successivement Gakpa le magnifique ainsi que Farid Boulaouane pour faire entrer Ivan Bayou et Habib Maïga.

C’est donc la bave aux lèvres que les hommes du capitaine Renaud Cohade reviennent des vestiaires, avec la ferme intention de casser du lorientais.

Sans surprise, les messins subissent en infériorité numérique. Oukidja sauve même la patrie à l’heure de jeu d’un superbe arrêt du pied.

Mais le Football Club de Metsse résiste et va même se créer une situation par l’intermédiaire d’Opa Nguette Style qui part seul derrière la défense bretonne et va buter sur le jeune gardien lorientais aux grandes oreilles.

Le match se terminera finalement sur un 0-0 crasseux et dégoulinant de sperme, qui reste tout de même un bon résultat pour nos messins à 10 contre 11 pendant une heure.

Les notes :

Alexandre Oukidja (7/10) : Quelques sorties au fist plus ou moins réussies et un arrêt important, pas grand chose à reprocher au gardien algérien.

Colonel Djoriv (3/10) : Cela avait bien commencé avec 2 crochets do Brazil en début de match, puis vint cette exclusion. On ne peut décemment pas mieux le noter.

Stoppila Sunzu (7/10) : Match solide pour le fils de tank qui aurait même pu marquer sur corner en première mi-temps.

John Boye (6/10) : Des frappes contrées, des dégagements bizarres, des courses noires… Match classique pour le défenseur invertébré messin.

Thomas pelotte Delaine (6/10) : Match plein une nouvelle fois pour le gaucher messin qui a multiplié les courses vers l’avant, sans malheureusemnt avoir pu être décisif.

Mamad’ Fofana (5/10) : Match difficile, n’a pas réussi à récupérer efficacement comme Ngolo Kanté ou Marine Le Pen.

Renaud KKKohade (7/10) : Notre capitaine de route a encore tout fait pour montrer l’exemple et faire marquer Opa Ncrêpe, sans succès.

Gakpa, Boulaya (non notés) : Pas assez de temps de jeu pour les noter, arbitre enculé.

Opa Nguette Style (5/10) : Ahlala Opa et la finition… A montré des choses intéressantes dans le jeu tout de même.

Sweet sweet Habib Diallo (5/10) : Peu d’occasions à se mettre sous la dent pour l’avant-centre le plus mignon de Ligue 2 malgré un poteau dans le permier acte.

Ivan Bayou (5/10) : Entrée correcte pour le lévrier albano-catalan dans un contexte difficile.

Emmanuel cry me a Rivière (1/10) : T’ES NUL RIVIERE NUL !!! Bon dans les faits il a bien défendu en fin de match, donc la note c’est juste pour sa sale tronche.

Bon voilà c’est tout pour mon premier débrief, j’espère que ça vous a plu. Même si je m’en branle car je suis embauché en tant qu’esclave par Let’s Go Metz pendant que mon padre « Fox le bien nommé » est trop occupé à fêter sa vieillesse et à entretenir son syndrome de la page blanche.

Bisous.

Junior

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *