Le débrief de Junior : FC METZ COUPE D’EUROPE !

« FC METZ COUPE D’EUROPE ! FC METZ COUPE D’EUROPE ! »

T’as vu c’est chiant hein ? Tu l’as dans la tête maintenant. Bah moi aussi je l’ai eu toute la semaine dans la tête tellement j’étais excité par ce match.
Si si je t’assure.
Attends hé, un match de Coupe de la Ligue des Champions un soir d’HalloWIN face au Real d’Amiens c’est pas tous les jours que ça arrive, surtout pour la modique somme de 13€ ! Presque 100 francs pour les vieux débris qui sont nés à la même époque que Fox.

C’est donc déguisés que nous nous rendîmes à Saint-Symphorien pour assister à ce match de Coupe Moustache (pas celle de Bernard Serin), épreuve où règne en terreur le Paris Toussaint-Germain, à défaut de dominer en Ligue des Champions.

Roh c’est bon, si on peut plus vanner le Qatar… C’est pas parce qu’on est le PSG de la Ligue 2 qu’on a plus le droit de charrier merde !

Bref, parlons du match un peu.
J’écris pour ça à la base quand même
(Non c’est pour les biatchs).

La compo :

Pour cette spéciale Halloween, Fred Ancelotti nous a préparé un terrifiant 4-3-3 avec 3 milieux défensifs manchots et un animal monstrueux en pointe… EMMANUEL RIVIERE !

A noter également la présence du duo aryen Delecroix-Jans qui ferait frémir d’envie le public du formidable outil Parc OL.

Le match :

C’est plein d’envie et de détermination que les hommes du capitaine d’un soir Stoppe toi là Sunzu entrent sur la pelouse de St-Symph’ pour en découdre avec les amiénois de Jordan trop fort, qui selon mon brillant esprit de déduction est plutôt fan de notre artiste Marvin Gakpac.

T’as vu on pèse hein ! C’est le début de la gloire dira-t-on…

Mais notre enthousiasme a vite été douché quand sur la première situation moisie des Fatal Picards, Zlatan Ibrahima Niane et sa crête blonde déviait le ballon dans notre propre but. 0-1 !

Puis vinrent ensuite de longues minutes de domination messine, on joue bien face à cet ogre de division supérieure. Nos latéraux ont même participé offensivement !

Malheureusement les centres de notre super athlète grassouillet luxembourgeois sont beaucoup trop imprécis nuls à chier. Gneu gneu gneu Rivierez hein.


Oh c’est bon j’suis charitable, je fais participer l’ancien et j’aime ses tweets. Y a pas de mal, de toute façon il s’en cogne il est dans les bras d’une prostituée bulgare là.

Bref, pendant que certains prennent du bon temps y a des braves travailleurs qui étaient au match dans leur torpeur pour constater la domination stérile des grenats. C’est le moment choisi par Fredo pour apporter du sang neuf par l’intermédiaire du délicat Marvin Gakpac puis quelques minutes plus tard avec le meilleur islamo-dribbleur de sa génération : Farid Boulaouane !

Les messins deviennent immédiatement plus incisifs, plus tranchants et un miracle se produit…

Allah le miséricordieux donna la force à Farid Boulaouane de faire marquer sur un centre au premier poteau le légendaire, l’incroyable, l’exceptionnel, le GOAT : E-M-M-A-N-U-E-L R-I-V-I-E-R-E ! 1-1 !

Moi qui pensais que le seigneur Jésus Christ ressuscitait à Pâques… Et bien il est revenu à la vie un soir froid et humide d’octobre à la veille de la Toussaint.

Mais comme les miracles c’est pas pour les mécréants, Dieu nous punit immédiatement d’avoir osé vivre un moment de joie grâce au suppo de Satan Manu Rivière. Plus grosse clim de l’histoire.

L’entrée de Sweet Sweet Habib Diallo et la fin de match houleuse ne changeront pas le résultat final. Alexandre Oukidjarabe réalise même l’exploit de pendre un carton jaune tout en étant sur le banc. Il faut être vraiment algérien pour oser des choses comme cela.

 

FIN DU MATCH : METZ 1-2 AMIENS

Les notes :

Paul Delecroix de Lorraine (4/10) : 2 frappes cadrées, 2 buts (ou presque). On peut dire qu’il n’aura servi aryen sur ce match.

Laurent Jans (4kg en trop/10) : Je peux le battre au 100 mètres.

Capitaine Sunzu (6/10) : J’aime pas me répéter dans la vanne mais je n’ai d’autre choix que de ressortir du placard cette belle image de notre fils de tank avec son magnifique brassard.

Mamadou Fofanus (5/10) : Sa polyvalence est toujours appréciable.

Ivan Bayou (5/10) : Manque de dureté sur le 2ème but, muscle ton jeu Ivan !

Habib Oh Maigod (7/10) : Très nettement notre milieu défensif avec le plus gros sexe, titulaire indiscutable en L2 pour moi.

Victorien Gangbang (5/10) : Match assez quelconque pour le meilleur ami de Pascal Op.

Jamiro mon terreau (5/10) : Quelques ballons grattés mais c’est pas encore ça pour devenir notre N’Golo Kanté à plein temps.

Adama Traoré (4/10) : C’est bien de caresser le ballon mais si c’est pour être aphone dans les 30 derniers mètres… On réclame la justice au TP Mazembe.

Zlatan Ibrahima Niane (5/10) : Ne manque plus que des pieds à l’étalon messin pour devenir un bon joueur de football.

Emmanuel Rivière (10/10) : GOOOOOOOOOAL DE RIVIERE ! GOOOOOOOOAL DE RIVIERE !

Un match qui va sans aucun doute donner des maux de tête à Didier Deschamps. Il a maintenant l’immunité auprès de Fred Ancelotti.

Nous voilà donc éliminés de la Coupe de la Ligue des Champions mais The Show Must Go On dès lundi face à l’AJ Auxerre.

La suite au prochain numéro.

Junior

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *