Le débrief de Junior : Auxerre-Metz , voyage au bout de l’ennui

Salut tout le monde,

Vous allez bien ? Moi ça va, un peu crevé tout de même mais ça valait (presque) le coup.

Et oui ceux qui me connaissent le savent, hier j’ai profité d’un doux samedi ensoleillé d’avril pour amener mes talents en Bourgogne, dans la magnifique bourgade d’Auxerre.

C’était pas gagné pourtant au début :

  • Junior tu vas à Auxerre samedi ?
  • Oh non je sais pas, et toi ?
  • Oui j’y vais, viens !!
  • Je sais pas…
  • Allez !!

….

Bon après moultes palabres que je vais vous épargner, je me suis laissé convaincre par cette charmante personne (oui je suis faible)…

I’M SHIPPING UP TO AUXERRE B*TCHES !!!

Vous le sentez l’enthousiasme là ? Très honnêtement plus les jours avançaient, plus j’étais au taquet pour le déplacement. Surtout après notre magnifique victoire contre Lorient, le derby de notre mélancolique ami Yann Souffre, qui nous a comté ça avec talent il y a quelques jours : (A Lire ici)

J’envoie donc un message à la Horda pour m’inscrire pour le dép. D’autant plus qu’Auxerre c’est pas si loin, nos Grenats sont en pleine bourre, y a pas mal de peuple messin qui va prendre la route ce samedi.. On se dit qu’on va passer une bonne journée !

Le CM de la fan-page accepte alors de m’inscrire à une condition : « Ok pour le dép mais on veut la tête de Fox Mulder sur un pic »

J’accepte sans hésiter car ce gros vier m’a fait perdre au Graoully Quiz de Thomas Jeangeorge sur France Bleu Lorraine.

C’est alors que 2 jours avant le dép je reçois une climatisation :

« Départ à 6h15 samedi matin. »

L’impression de m’être fait écraser le visage par M’baye Niang mais on reste debout face à l’épreuve.

Nous sommes samedi matin, le réveil programmé à 5h me met une trempe tel Stoppila Sunzu…

Mais je suis plutôt en forme (de toute façon j’avais prévu de dormir dans le bus comme une fraude mouhahaha).

On prépare le package du supporter en dép : nourriture, boissons, stickers…

Je vis ma meilleure vie là.

Je me rends au rdv à l’heure indiquée, la famille grenat prend alors le départ pour Auxerre.

Après un voyage aller plutôt agréable et alcoolisé (avec modération bien sûr, tu m’as pris pour qui), nous arrivons en terre icaunaise aux alentours de midi, histoire de bien profiter du moment sur place avant le match.

On se dirige alors vers un bar pour se boire une dernière petite bière avant le match, et c’est là qu’on tombe nez à nez avec une personne qu’on pensait partie dans l’au-delà…

PAPA JOHNNY !!!

Le mec il vit son heure de gloire, des dizaines d’ultras qui chantent « ET POUR JOHNNY ALLEZ ALLEZ » il a jamais dû voir ça.

(Vu le match c’est le meilleur moment du dép pour nous aussi hein.)

Passé ce moment assez peu ordinaire, le peuple messin quitte le centre-ville afin de se diriger vers le stade dans un cortège bien sympathique.

Nous arrivons dans l’antre des Guy Roux, Djibril Cissé et consor…

Le Stade de l’Abbé Deschamps !

Messager de Didier « Dieu » Deschamps.

Le match de vier peut alors commencer !

La compo :

Compo ultra classique pondue par Vincenzo Hognon avec un Zlatan Ibrahima Niane qui prend la place d’Opa Nguette Style, suspendu.
A noter le retour au milieu de terrain de Mamadou Fofana, le roc de Bamako.

Le match :

Pfffff… Bon, c’est rare mais.. je n’ai strictement rien à dire sur ce match, mais alors rien du tout !

Ah si y a bien eu le coup d’envoi fictif donné par Djibril Cissé, le Sweet Sweet Habib Diallo auxerrois en somme.

Puis l’entrée de Piti Jallow, bien tardive mais qui aura mis un peu de peps dans ce match bien triste.

Ah et j’oubliais, comment peut-on oublier cette entrée ? LA GOAT, Emmanuelle Rivière…

Bon là il est rentré à la 75éme, mais c’est le même esprit…

Oui je sais ce que vous allez dire, Junior tu tires sur une ambulance. C’est vrai, je doute que Manu Rivière fasse preuve de mauvaise volonté quand il rentre sur le terrain. D’autant plus qu’il rentre toujours sur un côté, donc pas à son poste…

La responsabilité en incombe donc à Vincenzo Hognon.

Oh papa ! Respect pour ce que tu as fait depuis que tu as repris l’équipe au pied levé, mais t’as le droit à 3 changements par match hein !

Tu vois que tes joueurs sont dans le dur essaye un truc non ? C’est pas Rivière sur un côté à la 75ème en premier changement qui va changer grand chose…

Enfin bref, vraiment rien à retenir si ce n’est Oukidja en toute fin de match qui nous sauve d’une petite humiliation grâce à un arrêt décisif.

SCORE FINAL : 0-0

Je crois que j’ai rarement assisté à une telle purge, pourtant j’en ai vu des matchs du FC Metz…

On va simplement retenir le classement aujourd’hui avec les 6 points d’avance sur Brest 2e et les 12 points d’avance sur le Paris FC et Lorient 3e.

Cela reste un point de plus dans l’objectif montée !

On prend donc le bus pour la route du retour après ce piteux match nul.

Je rentre finalement épuisé chez moi aux alentours de minuit, après une grosse journée football.

C’était mon 3ème dép cette saison, j’ai à chaque fois l’impression d’avoir fait les 12 travaux d’Hercule.

Mais dites vous qu’il y a des gars qui font ça quasiment toutes les 2 semaines, à chaque match à l’extérieur, et pas seulement dans des villes relativement proches de Metz…

Gros big up sur vous les mecs, votre passion est incroyable !

Allez la miff, à la prochaine avec plaisir !

Junior