La dernière fois que le RC Strasbourg a battu le FC Metz

Le calendrier de la Ligue 1 a réservé une surprise aux supporters des deux clubs, un derby dès la première journée du championnat. Alors oui, le FC Metz n’a plus perdu contre Strasbourg depuis le 6 octobre 2007. Je vous propose un retour en arrière de 12 ans. Le temps passe vite…

Ce fameux 6 octobre 2007

Je vais pas vous passer en revue la composition des deux équipes mais voici quelques points de repères.

Metz alignait dans son entre-jeu une paire Francois (l’unique buteur coté messin) -Agouazi. Notons qu’un certain Miralem Pjanic est rentré en fin de match. Devant, Gygax un des plus gros transferts du club à l’époque : 2 millions d’euros, le Victor Assalé de l’époque… accompagné du tri-centenaire Cedric Barbosa.

En face, quelle surprise ! Titulaire Cap’taine Cohade, avec quelques cheveux en plus. Kevin Gameiro est rentré en fin de match. Bellaid, une des stars du reportage  » A la Clairefontaine » titulaire en défense centrale.

Notons tout de même la présence de deux consultants TV sur la feuille de match du Racing : Grégory Paisley qui est sur BeinSport et Pierre Ducroq sur RMC Sport.

Match perdu donc 1-2 avec des buts de Eric Monloungui et Wason Renteria.

Cette saison 2007-2008.

Elle ne restera pas dans les mémoires des supporters.

Quoi que…

Deuxième match de la saison, après une défaite inaugurale au Mans, Metz reçoit Lille. Du fin fond de ma campagne meusienne j’ai suivi le match à la télé et j’ai encore le souvenir de ce sauvetage inutile de Trivino qui sort une parade à 2m de son but… corner pour Lille, et oui… Michel Bastos le tire rentrant et c’est passé crème.

Le 16 février 2008, alors que les Grenats sont déjà dans la charrette, l’affaire Ouaddou va mettre le feu au football français : une sombre affaire d’insultes racistes avec cette scène irréaliste où Ouaddou monte dans la tribune Est régler ses comptes avec ce soi-disant supporter.

Bon, vous l’aurez compris, cette saison avait tout l’air d’une saison galère pour le FC Metz. Relégués en Ligue 2 avec nos très chers amis Lensois et…Strasbourgeois.

D’ailleurs, autant dire que ce n’est pas une très bonne idée pour les alsaciens de gagner un derby. Malgré ce match de prestige remporté, Strasbourg descend en Ligue 2, et c’est le début des déboires sportifs et extra-sportifs.

En L2, le RCS est en tête du championnat une bonne partie de la saison et deuxième à une journée de la fin, mais il termine quatrième. En 2009-2010 l’équipe descend en championnat National. A l’été 2011, le Racing est relégué administrativement pour raisons financières en CFA, championnat de quatrième niveau, et perd son statut de club professionnel après un redressement judiciaire et une liquidation prononcée le

Et maintenant ?

Certains diront qu’être en déplacement en Bulgarie 3 jours avant est un gros désavantage pour les strasbourgeois. Je suis plutôt partisan du fait que certes il y aura un peu de fatigue, mais les alsaciens auront une avance indéniable au niveau de la préparation et de l’intensité ressentie en match. Chose très difficilement palpable coté messin avec des matchs amicaux.

Maintenant entre une victoire dans le derby ou une descente en N3, le choix est vite fait, amis Strasbourgeois.