FTC Rail Cargo Hungaria – Metz Handball : L’avant-match

Metz Handball reprend la route européenne en direction de la Hongrie pour affronter le FTC Rail Cargo Hungaria. Après un départ très bien négocié en Ligue des Champions, la formation lorraine part à la conquête d’une 2ème victoire dans un chaudron bouillant quasi-imprenable. Sur le terrain de la Erd Arena, les Messines voudront confirmer leur victoire éclatante face au Podravka Vegeta et leur nouveau statut européen. Un gros défi attend des Dragonnes qui n’ont jamais vraiment trouvé la solution en Ligue des Champions contre des Hongroises toujours transcendées par leur public. 1er vrai test pour le 1/2 finaliste à la recherche de points qui pourraient compter pour la suite de la compétition.

 

L’adversaire du jour

Le FTC Rail Cargo Hungaria est une des plus grandes équipes du championnat hongrois. Dans l’ombre du Gyori ETO KC depuis 4 saisons, le club de Budapest est pourtant la 2ème équipe hongroise possédant le plus de championnats (12 titres). Depuis son dernier titre en 2015, le FTC ne peut que se contenter de la 2ème place face à l’hégémonie de Gyor. À l’image de Metz Handball, le club de la capitale est un très grand club formateur et fournisseur des équipes nationales, des jeunes à l’équipe A. Sur la scène européenne, le Rail Cargo Hungaria a su inscrire son empreinte sur le vieux continent avec 3 Coupes des Vainqueurs et une Coupe EHF mais n’a jamais remporté de Ligue des Champions à l’heure actuelle. Pour la petite histoire, en 2011, la section féminine remporte la Coupe des Vainqueurs de coupe en éliminant… Metz en 1/2 finale. Cette saison, après 4 échecs consécutifs aux portes du Final 4, l’équipe hongroise ne débute pas la campagne européenne comme elle l’aurait souhaité. Défaite par Vipers Kristiansand 31 à 22, elle voudra absolument montrer un meilleur visage devant son public.

Début de saison :

  • Erd/FTC Cargo Rail Hungaria : 28/31
  • FTC Cargo Rail Hungaria/MTK Budapest : 36/22
  • FTC Cargo Rail Hungaria/Kisvardai : 30/22
  • FTC Cargo Rail Hungaria/DVSC Schaeffer 30/30
  • FTC Cargo Rail Hungaria/Dunaujvarosi : 31/23
  • Siofok/FTC Cargo Rail Hungaria : 31/31
  • Vipers Kristiansand/FTC Cargo Rail Hungaria : 31/22

En championnat, le FTC pointe à la 3e place après 6 journées.

 

La joueuse adverse à suivre

Formée par le FTC Rail Cargo Hungaria, la jeune Arrière gauche Noémi Háfra a fait partie de l’équipe jeune hongroise ayant terminé avec 3 podiums sur 4 possibles pour la génération 1998/1999 dont un beau titre de championne du monde junior, en 2018. D’ailleurs, de cette compétition, elle en ressort meilleure arrière gauche. Elle réitère cet exploit à l’Euro français où elle termine meilleure buteuse de son équipe avec 27 buts malgré une Hongrie en reconstruction et amoindrie par les blessures. Avec le FTC, elle glane de l’expérience en Ligue des Champions depuis maintenant 4 saisons et s’est même imposée comme la meilleure jeune joueuse de l’édition 2018/2019 avec 80 réalisations (2ème meilleure buteuse).

Sa vitesse d’exécution lui permet de s’offrir des occasions de tirs sur grand espace et de s’engouffrer dans des intervalles de manière imprévisible. La jeune hongroise reste d’une redoutable efficacité dans ses shoots au-delà des 9m avec une analyse de jeu très pointue, nous rappelant parfois la talentueuse Cristina Neagu. Son début de carrière ne l’empêche pas de prendre ses responsabilités pour orienter le jeu et ses grandes capacités lui permettent de posséder un champs des possibles pour mettre défenses et gardiennes en difficulté. La semaine dernière encore, les difficultés de ses coéquipières ne l’ont pas empêchée de varier ses tirs. 6m, 9m, aile… tout a été effectué pour tenter d’accrocher un Vipers malheureusement intraitable. Tout le symbole de cette jeunesse dorée du pays magyar qui est à la recherche d’une relève depuis sa dernière médaille au championnat d’Europe en 2012.

 

Du côté du Metz Handball

Le groupe

Avec le retour de nos 3 internationales récemment blessées, l’équipe a décollé pour la Hongrie au complet. Voici la composition classique :

#1 Laura Glauser
#7 Grâce Zaadi (Capitaine)
#8 Laura Flippes
#9 Astride N’Gouan
#10 Méline Nocandy
#11 Manon Houette
#12 Ivana Kapitanovic
#17 Orlane Kanor
#18 Ilona Di Rocco
#19 Louise Burgaard 
#25 Marie-Hélène Sajka 
#27 Marion Maubon
#30 Jurswailly Luciano
#77 Olga Perederiy

Comme l’EHF l’autorise, Metz Handball est parti vendredi avec 2 joueuses supplémentaires. Samedi matin, nous avons pu apercevoir Laura Portes et Sarah Bouktit au premier entraînement de la journée. Les 2 pensionnaires du centre de formation pourront de nouveau goûter aux joies de la Ligue des Champions.

 

La joueuse en forme

Contre Besançon, Olga Perederiy, Grâce Zaadi, Ivana Kapitanovic et Louise Burgaard se sont sublimées dans les moments clés et plus critiques mais une autre joueuse emblématique est en train de revenir à son niveau d’antan. Estimant ne pas être encore à 100%, Ailly Luciano ne ménage cependant aucun effort pour atteindre de nouveau les exigences du collectif messin quelques mois après la naissance de son 1er enfant. Contre Podravka, elle a impressionné le public avec sa très grande prestation (5/6) pour son retour en Ligue des Champions plus d’un an après son dernier match. Par sa concentration, sa vitesse et son agressivité, l’ailière droite néerlandaise a rendu l’absence de Laura Flippes anecdotique. Son engagement intense peu à peu retrouvé a permis de masquer les petites difficultés physiques de la Française contre l’ESBF. Il est alors juste de constater que la profondeur de banc talentueuse existe bel et bien à Metz. Les Françaises auront besoin de sa force de caractère pour atteindre les sommets. Chacun se souvient de ses buts décisifs au relais d’une Laura Flippes à la peine, 2 ans plus tôt contre le même adversaire. Une hargne inégalable qui entraîna un goal average avantageux sur le FTC et un 1/4 de finale retour à la maison.

Les précédents affrontements

En 12 confrontations, les Dragonnes ont cumulé 3 victoires pour 1 match nul et 8 défaites.
La moyenne de différence de buts est de
3,75.
La plus large victoire est de
+ 2 et a eu lieu le 17 avril 2011 en 1/2 finale retour de Coupe des Vainqueurs de Coupe, à l’extérieur (!) mais également le 4 février 2018 aux Arènes de Metz, 1ère victoire historique sous l’ère Mayonnade.
La plus large défaite est de
– 13 et a eu lieu le 19 novembre 1995 au match retour du 2nd tour qualificatif en Ligue des Champions.

Metz a inscrit au total 282 points contre 320 pour le FTC entre 1995 et 2018.

La saison passée, les deux formations ne se sont pas affrontées mais le FTC Budapest reste la dernière équipe à avoir battu Metz dans sa forteresse, le 28 janvier 2017.

Les autres matchs de la 2ème journée en EHF Champions League :

  • CSM Bucarest vs Rostov-Don : 28-28
  • MKS Perla Lublin vs Team Esbjerg : 22-28
  • Brest vs SCM Ramnicu Valcea : 37-24
  • IK Savehof vs RK Krim Mercator
  • SG BBM Bietigheim vs Buducnost
  • HC Podravka Vegeta vs Vipers Kristiansand
  • DHK Banik Most vs Gyori Audi ETO KC

 

FTC Rail Cargo Hungaria – Metz Handball (Erd Arena) à 13h sur beIN SPORTS 3.

 

Crédit photo : Micheller Szilvia (Noémi Háfra) / Matthieu Henkinet (Jurswailly Luciano)